Politicians and Election, Vote in Freedom, Actively Participate in Democracy, Vote for Change, Online referendum
left right close

Claude Guéant

> France > Politicians > Union pour un Mouvement Populaire > Claude Guéant
Claude Guéant is ready for your opinion, support and vote. Vote online NOW!
UMP
 
photo Claude Guéant

Claude Guéant - for

Un haut fonctionnaire et homme politique français. | French civil servant. Member of the conservative Union for a Popular Movement (UMP).
 NO! Claude Guéant

Claude Guéant - against

Cliquez, si vous n'avez pas soutenir Claud Guéant . Dites pourquoi. / Click, if you do not support Claud Guéant. Say why.

Online election results for "Claude Guéant" in graph.

graph
Graph online : Claude Guéant
Full functionality only if Javascript and Flash is enabled
> Claude Guéant >

Biography

[+] ADD

FRA:

 

Claude Guéant, né le 17 janvier 1945 à Vimy (Pas-de-Calais), est un haut fonctionnaire et homme politique français. Ancien préfet, il devient secrétaire général de la présidence de la République française le 16 mai 2007, jour de l'investiture de Nicolas Sarkozy. Il quitte ses fonctions le 27 février 2011 pour devenir ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration, fonction qu'il exerce jusqu'au 10 mai 2012.

 

Il est le fils de Robert Guéant, employé, et de Madeleine Leclercq. Après des études à la faculté de droit à Paris (licence en droit) et à l'Institut d'études politiques de Paris, il entre à l'École nationale d'administration (promotion Thomas More 1971). Veuf depuis octobre 2008, il est père de deux enfants, dont François, conseiller régional de Bretagne, suppléant du député du Morbihan UMP Loïc Bouvard entre 2007 et 2012, et candidat malheureux aux élections législatives dans la circonscription de Ploërmel en 2012.

 

Carrière politique

Engagement aux côtés de Nicolas Sarkozy

Il devient le directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, de 2002 à 2004. En 2004, il est nommé au ministère des Finances. De juin 2005 à mars 2007, il est nommé au ministère de l'Intérieur. Lors de la présidentielle en 2007, il est directeur de campagne de Nicolas Sarkozy, après le refus du président Jacques Chirac de le nommer préfet de police de Paris. Une fois élu, Nicolas Sarkozy le nomme, le 16 mai 2007, secrétaire général de la présidence de la République. L'influence importante qu'il a auprès du président de la République lui vaut les surnoms de « cardinal », « Premier ministre bis » ou « vice-président ».

 

Ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration

Claude Guéant est nommé ministre de l'Intérieur, de l'Outre-mer, des Collectivités territoriales et de l'Immigration le 27 février 2011. Il s'installe à l'hôtel de Beauvau le lendemain, après la passation de pouvoir avec son prédécesseur, Brice Hortefeux. Le 6 mai 2012, Claude Guéant fait publier le décret d'application de la loi Loppsi 2 2, fusionnant le STIC policier (système de traitement des infractions constatées) avec le JUDEX de la gendarmerie (système judiciaire de documentation et d'exploitation). Le 8 mai 2012, trois jours avant la démission du gouvernement dont il fait partie, le ministre de l’Intérieur fait publier le décret d'application d'une autre mesure de la loi Loppsi 2, le « fichier d'analyse sérielle ».

 

L'après gouvernement

Sa candidature aux législatives de 2012 dans la 9e circonscription des Hauts-de-Seine est contestée dans l'opposition et au sein de son camp politique. Il est finalement battu au second tour (avec 38,41 %) par le dissident UMP Thierry Solère (39,35 %). Il soutient François Fillon en vue du congrès pour la présidence de l'UMP, puis apporte son soutien à la motion Droite forte, la motion déposée par Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, se revendiquant du sarkozysme, en février 2013. Le 27 février 2013, une perquisition est menée à son domicile et son cabinet parisiens afin de déterminer le rôle qu'il a joué en tant que Secrétaire général de l’Élysée lors de l'arbitrage rendu en faveur de Bernard Tapie dans le cadre de l'Affaire du Crédit Lyonnais.

 

source

 

 

ENG:

 

Claude Guéant (born 17 January 1945) is a French civil servant. The former Chief of Staff to Nicolas Sarkozy, he served as Minister of the Interior from 27 February 2011 until 15 May 2012. He is a member of the conservative Union for a Popular Movement (UMP).

 

Claude Guéant was born in Vimy. He studied law in Paris at a university. He then entered Sciences-Po and then the ENA administration school (Thomas More promotion of 1971). After graduating from the ENA, he became chief of staff of the prefect of the Finistère department, and then, in 1974, general secretary of Guadeloupe for economic affairs. In 1977, he entered the Ministry of Interior as a technical counsellor of Christian Bonnet, an office which he held until François Mitterrand's election in 1981.

 

Nominated sub-prefect (sous-préfet hors-classe), he then worked alongside the prefect of the region Centre. Guéant then became general secretary of the prefecture of the Hérault department and then of the Hauts-de-Seine. In 1991, he was nominated prefect of the Hautes-Alpes department.

 

During the second cohabitation (Edouard Balladur's government), he was named deputy-director of Charles Pasqua's cabinet, who was at the time the Minister of Interior. In 1994, he was named general director of the national police. Under Jacques Chirac's presidency, he was named in 1998 prefect of the Franche-Comté region and of the Doubs department, before being named prefect of the Brittany region and of the Ille-et-Vilaine department in 2000.

 

He has been closely associated with Nicolas Sarkozy since at least 2002. From 2002 he was Sarkozy's chief of staff (directeur de cabinet), following him to the Ministry of Finance in 2004, then to the Ministry of the Interior from June 2005 to March 2007. During the 2007 presidential campaign, he was in charge of Sarkozy's campaign. and was named general secretary of the Elysée on 16 May 2007. He is particularly listened to by Sarkozy, and his power has given him many surnames such as the "Cardinal", "Prime Minister bis", or "Vice-President".

 

On 27 February 2011, he was nominated Secretary of the Interior (Ministère de l'Intérieur). Though Alain Juppé has explicitly denied it, many have claimed that Guéant's departure from the post of general secretary was a sine qua non for Juppé to accept the Minister of Foreign Affairs position the same day, due to Guéant's meddling in foreign policy since his appointment in 2007.

 

Guéant is a fan of American literature, and spent time in Minnesota in his younger days.

 

source

updated: 2013-03-11

ElectionsMeter is not responsible for the content of the text. Please refer always to the author. Every text published on ElectionsMeter should include original name of the author and reference to the original source. Users are obliged to follow notice of copyright infringement. Please read carefully policy of the site.

If the text contains an error, incorrect information, you want to fix it, or even you would like to mange fully the content of the profile, please contact us. contact us..


 
cmlaude gueant, claud gueant, claude gueant, gueant claude, Claude gueant, guéant claude, claude guéant, claude guéant biographie, claude gueant bientot en algerie and more...
load menu