Politicians and Election, Vote in Freedom, Actively Participate in Democracy, Vote for Change, Online referendum
left right close

Bruno Mégret

> France > Politicians > Mouvement National Républicain > Bruno Mégret
Bruno Mégret is ready for your opinion, support and vote. Vote online NOW!
MNR
 
photo Bruno Mégret

Bruno Mégret - for

Un homme politique français, fondateur du Mouvement national républicain. | A French far-right politician. The founder and leader of the MNR.
 NO! Bruno Mégret

Bruno Mégret - against

Cliquez, si vous ne soutenez pas Bruno Mégret. Dire pourquoi. | Click, if you do not support this candidate. Say why.

Online election results for "Bruno Mégret" in graph.

graph
Graph online : Bruno Mégret
Full functionality only if Javascript and Flash is enabled
> Bruno Mégret >

Biography

[+] ADD

FRA:

 

Bruno Mégret, né le 4 avril 1949 à Paris, est un homme politique français, fondateur du Mouvement national républicain (MNR), parti classé à l'extrême droite, mais qui se revendique de « droite nationaliste et conservatrice ».

 

Parcours politique

Le Rassemblement pour la République (1975-1982)

Dès 1975, il adhère au Club de l'Horloge, un cercle de réflexion créé par de hauts fonctionnaires où s'élabore la riposte intellectuelle au socialisme, puis entre au RPR via les réseaux de Charles Pasqua et devient presque immédiatement membre du comité central du RPR. En 1981, lorsque François Mitterrand est élu, il se présente aux élections législatives au nom du RPR dans les Yvelines contre Michel Rocard qu'il met en ballottage.

 

Les Comités d'action républicaine (1982-1988)

Pressé d'agir plus efficacement pour ses idées, il quitte le parti et fonde en janvier 1982 les Comités d'action républicaine qu'il mobilise contre le nouveau gouvernement socialiste. Avec les CAR et de nombreux clubs et associations, Bruno Mégret crée la CODAR, à l'initiative de laquelle se tiendront les premiers et seconds États généraux de l'opposition en 1984 et 1985. Bruno Mégret reste le président jusqu'en 1988.

 

Le Front national (1987-1998)

En 1986, profitant du scrutin à la proportionnelle, Jean-Marie Le Pen, président du Front national, décide de créer le Rassemblement national afin d'ouvrir son parti à d'autres mouvements. Bruno Mégret et les Comités d'action républicaine s'allient à cette occasion au Front national. Il est alors élu député de l'Isère et deviendra député européen en 1989. Bruno Mégret s'impose comme numéro deux du Front national et forge son image. Ainsi, il fonde en 1989 la revue Identité qui va organiser et mettre en forme le corpus idéologique de l'extrême droite française.En 1995, Bruno Mégret crée un journal quotidien intitulé Le Français qui sera publié pendant plus d'un an. À ce sujet, il a démenti avoir été aidé par Alef Bank ainsi que d'avoir un beau-frère dénommé Paul Loiseau. Le 17 février 1997, Bruno Mégret déclare, au cours d'une émission télévisée sur France 2, « qu'il y a des différences entre les races ». Il est pour cela condamné, le 25 novembre 1998, à verser 10 000 F de dommages-intérêts à l'Union des étudiants juifs de France (UEJF), qui s'était portée partie civile.

 

Le Mouvement national républicain (1998-2008)

Le 21 avril 2002, Bruno Mégret, qui est candidat à l'élection présidentielle, recueille 2,34 % des suffrages. Au second tour, il appelle à voter pour Jean-Marie Le Pen. Son compte de campagne sera invalidé et son parti va connaître de graves difficultés. Le 20 décembre 2006, Mégret a annoncé qu'il ne se présenterait pas à la présidentielle 2007, mais soutiendrait Jean-Marie Le Pen lors d'une conférence de presse commune avec celui-ci. Ce soutien s'inscrivait dans le cadre de l'Union patriotique proposée par le président du Front national.

 

Le 23 mai 2008, il se met « en réserve » de la vie politique, et part travailler en Australie pendant les deux années suivantes, pour le compte du groupe Bouygues. Durant ces deux années à l'étranger, Bruno Mégret continuera à donner son avis sur l'évolution du MNR, tout en laissant la place à une direction collégiale. En 2010, il est de retour en France comme haut fonctionnaire dans un organisme dépendant du ministère des Transports et affirme qu'il souhaite à nouveau revenir sur le devant de la scène politique.

 

source

 

 

ENG:

 

Bruno Mégret (born 4 April 1949 in Paris) is a French Far-right politician. He is the leader of the Mouvement National Républicain political party, but retired in 2008 from political action.

 

Carrière politique

In the National Front and the MNR

In 1985 Bruno Mégret joined Jean-Marie Le Pen's National Front (FN, a far-right political party). In 1986 he was elected to the French National Assembly, representing Isère. A rival of Jean-Pierre Stirbois, then general secretary of the FN (who died in 1988), he organised in 1987 Le Pen's election campaign and became the number two (délégué général) in the movement. He became member of the European Parliament for the FN between 1989 and 1999. In 1998, Bruno Mégret split from the Front National and founded the Mouvement National Républicain. He received 2.33% of the vote in the first round of the 2002 French presidential election. Bruno Mégret end. rsed Jean-Marie Le Pen in the runoff against Jacques Chirac. In 2007, he supported Jean-Marie Le Pen in the French presidential election.

 

source

10th November 09, 2011-11-10

updated: 2013-03-13

ElectionsMeter is not responsible for the content of the text. Please refer always to the author. Every text published on ElectionsMeter should include original name of the author and reference to the original source. Users are obliged to follow notice of copyright infringement. Please read carefully policy of the site.

If the text contains an error, incorrect information, you want to fix it, or even you would like to mange fully the content of the profile, please contact us. contact us..


 
bruno megret australie, bruno maigret, megret o que é, Megret, bruno megret bouygues, bruno magret bouygues, bruno maigret bouygues and more...
load menu