Politicians and Election, Vote in Freedom, Actively Participate in Democracy, Vote for Change, Online referendum
Bruno Mégret

Bruno Mégret se retire de la vie politique

Bruno Mégret 28%

button ElectionsMeter.com

Bruno Mégret en mars 2007 à Lyon, lors d'un meeting de Jean-Marie Le Pen.

Crédits photo : Stephane AUDRAS/REA

J.B. (lefigaro.fr) Avec AFP

 

Le président du Mouvement national républicain et ancien bras droit de Jean-Marie Le Pen va partir travailler à l'étranger.
 

Le président du Mouvement national républicain (MNR), Bruno Mégret, a décidé de se «mettre en réserve» de la vie politique. Il l'a déclaré mardi à l'Agence France-Presse.

«Je vais travailler à l'étranger pour une grande entreprise. Je me mets en réserve de la politique, après avoir tout tenté pour faire émerger une vraie droite dans le paysage politique», a-t-il indiqué dans une brève déclaration. «Je ne pars pas pour six mois», a-t-il précisé, alors qu'on lui demandait si ce «retrait» était temporaire ou définitif.

Bruno Mégret a aussi indiqué qu'il s'expliquerait plus longuement lors d'un cocktail de presse vendredi matin dans un hôtel parisien.

Ancien membre du RPR


Ancien membre du RPR, Bruno Mégret est le fondateur des Comités d'action républicaine, club dont il sera président jusqu'en 1988. Entretemps, il rejoint le Front National. Il est en 1988 le directeur de campagne de Jean-Marie Le Pen lors de l'élection présidentielle. Il devient son bras-droit.

Il tentera, fin 1998, de prendre la tête du parti, avant de faire scission avec de nombreux cadres du FN et de fonder le MNR. Mais malgré tous ses efforts, le MNR n'avait jamais réussi à rivaliser avec le FN et s'était progressivement étiolé. En 2002, candidat du MNR à l'élection présidentielle, il ne recueille que 2,34% des voix au premier tour.

A l'occasion de la présidentielle 2007, Jean-Marie Le Pen et Bruno Mégret avait scellé leurs retrouvailles devant la presse, accompagné chacun de son épouse. Mais Bruno Mégret, qui rêvait de retrouver une place dans l'équipe de campagne de Jean-Marie Le Pen, s'était heurté à l'hostilité résolue de Marine Le Pen et de Louis Aliot, le secrétaire général du parti. Il avait finalement été tenu à l'écart, n'obtenant qu'une apparition silencieuse dans un meeting de Jean-Marie Le Pen à Lyon.

Rivaliser avec le FN

Ces derniers mois, Bruno Mégret avait apporté son soutien à la tentative de plusieurs courants d'extrême-droite de se fédérer pour tenter de rivaliser avec le FN, à l'initiative notamment de l'ancien frontiste Jean-François Touzé. Mais plusieurs cadres du MNR, dont le secrétaire général Nicolas Bay, étaient en désaccord avec cette initiative, et privilégiaient le rapprochement avec un FN devenu plus conciliant après ses mauvais scores électoraux.

En novembre 2007, la cour d'appel d'Aix-en-Provence avait confirmé une peine de huit mois de prison avec sursis, assortie d'une amende de 8.000 euros et d'une inéligibilité d'un an, infligée à Bruno Mégret pour complicité de détournement de fonds publics. L'ancien numéro 2 du FN et son épouse étaient poursuivis pour avoir utilisé les fonds publics de Vitrolles, à l'époque où Catherine Mégret en était maire (1997-2002), pour payer quatre envois de courriers entre novembre 2000 et décembre 2001. sans rapport avec les intérêts des contribuables de la commune.

 

20/05/2008 | Mise à jour : 22:02

 

http://www.lefigaro.fr/politique/2008/05/20/01002-20080520ARTFIG00540-bruno-megret-se-retire-de-la-vie-politique.php

 


alexasa -
Flag it!no spam

ElectionsMeter is not responsible for the content of the text. Please refer always to the author. Every text published on ElectionsMeter should include original name of the author and reference to the original source. Users are obliged to follow notice of copyright infringement. Please read carefully policy of the site.

Back to poll: > France > Politicians > Bruno Mégret
 
load menu